LOADING

Tutoriel La Montagne : La photo de nuit

26/04/2016

Au mois de décembre dernier, juste avant Noël, Thierry Lindauer, photographe pour La Montagne, m’a contacté afin de réaliser un petit tutoriel dans le cadre de sa web série « L’astuce du photographe». Etant donné que nous étions proches des fêtes de Noël et que la ville de Clermont-Ferrand revêtait son plus beau manteau de lumière, nous sommes partis sur un tutoriel sur la photo de nuit.

Effectivement la photo de nuit est un sujet complexe pour les novices en photographie, il y a pas mal de pièges à éviter.

Vu le peu de quantité de lumière disponible la nuit, le temps de pose se voit rallongé, ce qui peut occasionner des flous de bouger causés par le photographe. C’est pourquoi pour des photos de nuit, il est généralement nécessaire d’utiliser un trépied afin de supprimer cet effet non désiré.

Il est aussi préférable de configurer l’appareil photo en mode manuel afin d’avoir un contrôle total sur l’exposition de sa photo. La cellule d’exposition automatique se retrouve dans une situation en général trop complexe à évaluer. Et c’est pourquoi en automatique, il n’est pas rare que l’appareil photo indique la nécessité d’utiliser un flash pour palier le manque de lumière, ce qui n’est pas franchement désiré pour ce genre de photos. Le mode manuel permet aussi de régler avec justesse une exposition qui peut être difficile dans les scènes contrastées. Ici, nous sommes en présence de lumière assez forte dans le premier plan, comparé à l’arrière plan qui est assez sombre avec la cathédrale en pierre de Volvic de Clermont-Ferrand.

En utilisant le mode manuel de mon appareil, je choisis une petite ouverture du diaphragme (ici f/11) afin d’avoir une grande profondeur de champ, mais aussi pour obtenir un effet étoilé des sources lumineuses.